Rolls-Royce uses cookies to guarantee the best possible website experience. By continuing to use our site, you agree that we can place these cookies on your computer or device.

Please click here for more information
 
Close

Policy

article.jpg
Use of Cookies by Rolls-Royce Motor Cars

A cookie is a small text file that some websites store on your computer.

Within this website cookies are used to improve the browsing experience for our customers. Rolls-Royce Motor Cars take your privacy seriously and the below information details the cookies used, how to prevent these being written and the impact of doing so on your browsing experience.

Disabling/Enabling all cookies.

You can accept or decline cookies by modifying the settings in your browser. However, you will not be able to use all the interactive features of the site if cookies are disabled.

Most recent web browsers allow control over the cookies saved through the browser settings. To find out more about cookies, including how to see what cookies have been set and how to manage and delete them, visit www.allaboutcookies.org.

Disabling/Enabling specific cookies.

Rolls-Royce Motor Cars are working to provide the ability for you to manage your cookie preferences within our website but this is currently under development. As an interim step below we have detailed all the cookies set by our websites, their purpose and details of how to opt out where available.

The cookies detailed on this website are based on the International Chamber of Commerce guide for cookie categories; Strictly necessaryPerformance,Functionality or Targeting

The tables below explain the cookies we use and why.

Strictly Necessary Cookies

Cookie

Name

Purpose

 

More information

VicinityUser

VicinityUser

This session cookie indicates that you are actively using the site. This cookie is deleted when you close your browser.

 

 

JSESSIONID

JSESSIONID

This session cookie indicates that you are actively using the site. This indicates, at any given time, how many users are visiting the site. This cookie is deleted when you close your browser.

 

 

Performance Cookies

Cookie

Name

Purpose

 

More information

Google Analytics

_utma
_utmb
_utmc
_utmx
_utmxx
_utmz

These third party cookies are used to collect information about how visitors use the site. The information is used to compile reports to improve the site. The cookies collect information in an anonymous form, including the number of visitors to the site, where visitors have come to the site from and the pages they visited.

 

Google privacy policy

 

To opt out of being tracked by Google Analytics across all websites visit
this page

Merchantize

ngx_userid
pid2
sid{ic_client_id}
ngx_{url_id}
cvt
dupCvt

Merchantize cookies are used by iCrossing for the purposes of user targeting and research and development. Additionally, at the user's option, we will collect HTTP cookies, which will be used for research and development and one-time tailoring. This data will only be used by iCrossing and our agents.

 

iCrossing’s web server automatically collects some information about you when you request pages from iCrossing’s server, including your IP address. This information does not identify you personally.

 

Historique

Les débuts

Rolls-Royce Limited a été créée lors d'un déjeuner célèbre en mai 1904. Henry Royce, un ingénieur confirmé, a passé un accord avec Charles Rolls, propriétaire de l'une des premières concessions automobiles. Le reste fait partie de l'histoire. Les séries suivantes de véhicules à deux, trois, quatre et six cylindres ont brisé le moule de l'ingénierie et du savoir-faire. La Silver Ghost, lancée en 1907, était une voiture d'une douceur légendaire, qui a réalisé un trajet pratiquement ininterrompu de 23 000 km, devenant « la meilleure voiture au monde ».

Les fondateurs

Charles Rolls

Charles Rolls a étudié l'ingénierie mécanique à Cambridge. Le premier étudiant à posséder un véhicule, il a rapidement participé à des courses. Pour financer sa passion, il a créé une concession, en vendant essentiellement des voitures étrangères. Sa recherche d'un fournisseur de voitures anglaises fiables a conduit à sa rencontre avec Henry Royce.

Le premier aviateur à réaliser une double traversée de la Manche, il a été tué lorsque son avion s'est écrasé lors d'une fête aérienne en juillet 1910.

Sir Henry Royce

Connu pour son attention aux détails et sa recherche de la perfection, Henry Royce a déposé son premier brevet (la douille d'ampoule à baïonnette) en 1887. Sa société produisait des dynamos, des moteurs électriques et des grues.

Mécontent de sa Decauville, Royce a décidé de l'améliorer et a porté son attention sur la fabrication des meilleures voitures du monde. En 1903, il avait conçu et fabriqué son premier moteur. Ses premiers prototypes ont pris la route en 1904.

La Silver Ghost

La Silver Ghost

Présentée en 1907, la 40/50 ch ou Silver Ghost est restée en production jusqu'en 1925. Elle était à l'origine propulsée par un moteur six cylindres de 7 036 cc, qui a été poussé à 7 428 cc en 1909.

Les carrosseries les plus connues étaient la Tourer et le cabriolet fermé de Barker. D'abord fabriquées dans l'usine de Cooke Street de Royce à Manchester, à la suite de son succès la société a déménagé dans une usine bâtie spécifiquement de Nightingale Road, à Derby

  • Les années 1920

    • 1920s

      Après la guerre, Rolls-Royce a repris la production de véhicules et a ouvert sa première usine américaine en 1921. Le moteur « R » a été développé pour l'entrée de la Grande-Bretagne dans le concours d'hydravions de 1929, le Trophée Schneider Intercontinental. Royce aurait esquissé sa conception dans le sable à West Wittering avec son bâton de marche. En plus de remporter le trophée, le moteur a également établi un nouveau record de vitesse mondial. Ce moteur a été développé pour devenir le légendaire Merlin, qui a ensuite propulsé des avions alliés tels que le Spitfire et le Hurricane.

    • 1920s

      La bien nommée Rolls-Royce 20 HP, également appelée « baby » Rolls-Royce, a été lancée en 1922. Destinée à des propriétaire-conducteurs, elle est devenue populaire chez les professions libérales en pleine expansion, médecins, avocats-conseils et hommes d'affaires. Son moteur était un six cylindres en ligne de 3 127 cc, sa vitesse maximale était de 100 km/h.

    • 1920s

      En 1925, la Silver Ghost a été remplacée par la « New Phantom », ensuite appelée Phantom I. La dernière série de Silver Ghost a été fabriquée en 1927 sous la forme de châssis de véhicules blindés pour la délégation commerciale russe « ARCOS ». La Phantom a été fabriquée au R.-U. et dans une nouvelle usine de Springfield, au Massachusetts.

  • Les années 30

    • 1930s

      Les années 30 ont été l'ère des records battus, sur terre, air et mer. Sir Malcolm Campbell a brisé le record sur terre à 438 km/h en Bluebird en 1933. En 1937 George Eyston a atteint 500 km/h dans une Thunderbolt propulsée par deux moteurs Rolls-Royce 'R'. Sir Henry Seagrove a battu le record sur mer à 191 km/h dans la Miss England II, propulsée par des moteurs 'R'. Il fut tué quelques instants après par une collision avec un tronc d'arbre submergé.

    • 1930s

      La Phantom II était équipée d'un châssis fortement amélioré ; elle était idéale pour ceux qui voulaient partir en week-end dans le Sud de la France après la fin de leur travail le vendredi. Les carrosseries les plus connues étaient la close-coupled touring saloon de Barker, la Continental coupé Park Ward et la torpedo tourer de Barker. La Continental Park Ward pouvait atteindre 148 km/h et 0-100 en 19,4 secondes.

    • 1930s

      La Phantom III fut la première Rolls-Royce avec un moteur V12 - un bloc à 60 degrés de 7340 cc. Les carrosseries les plus connues sont : les limousine et sedanca de ville Park Ward, la sedanca de ville Hooper. Performances de la limousine Park Ward : 148 km/h et 0-60 en 16,8 secondes.

  • Les années 1940

    • 1940s

      La seconde guerre mondiale a vu l'usine de Derby se consacrer aux moteurs d'avion et une nouvelle usine à Crewe, mise en service par le Ministère de l'aviation, qui est devenue le siège de Rolls-Royce en 1946. La guerre a changé la perception de Rolls-Royce « d'un esprit brillant dans l'océan de la technologie » en un compétiteur mondial dans la propulsion aérienne. Ceci a été démontré avec le Gloster Meteor qui, propulsé par des moteurs Rolls-Royce Derwent V, a établi un nouveau record mondial de vitesse aérienne à 975 km/h.

    • 1940s

      Toutes les Silver Wraiths avaient des carrosseries faites main. Leur production s'est poursuivie jusqu'en 1959, avec le moteur 4887 cc pour accepter des carrosseries de plus en plus lourdes telles que la sedanca de ville de H.J. Mulliner et la touring limousine de Hooper.

    • 1940s

      La Silver Dawn fut la première Rolls-Royce à être vendue avec une carrosserie standard en acier, et toutes ont été exportées. Quelques-unes ont été équipées de carrosseries spécifiques, très prisées. Le moteur six cylindres en ligne de 4257 cc a été poussé à 4,5 litres en 1951, puis à 4,9 litres en 1954.

  • Les années 1950

    • 1950s

      Durant la deuxième moitié du 20ème siècle, Rolls-Royce a commencé sa longue association avec la Famille royale, en remplaçant Daimler en tant que fournisseur préféré des voitures de la monarchie.

    • 1950s

      En 1950, Son Altesse royale la princesse Elizabeth et le duc d'Edimbourg ont cassé une tradition royale de longue date et ont reçu leur première Phantom IV. Conçue exclusivement pour les rois et les chefs d'État, la Phantom IV est l'une des Rolls-Royce les plus rares dans le monde, avec seulement 18 produites.

    • 1950s

      1955 a vu l'introduction de la Silver Cloud. Sa vitesse de pointe était de 170 km/h, elle était propulsée par le même moteur de 4 887 cc que la Dawn et disposait en standard d'une nouvelle carrosserie élégante en acier, dessinée par J.P. Blatchley.

      La Phantom V a remplacé la Phantom IV à la fin de la décennie. Mue par un moteur V8 et habillée d'une carrosserie spécifique, elle s'est bien plus vendue que sa devancière.

  • Les années 1960

    • 1960s

      Les années 1960 ont vu Rolls-Royce attirer un nouveau genre de propriétaires. De nombreux acteurs, stars de la pop et célébrités ont choisi la marque. Une fois de plus, Rolls-Royce est devenue elle-meme une star de l'écran.

    • 1960s

      En 1965, une Phantom II jaune à carrosserie Barker a été sous les projecteurs à côté d'Omar Sharif, d'Ingrid Bergman et de Rex Harrison dans La Rolls-Royce jaune. Cette même année, John Lennon a pris livraison d'une Phantom V. Elle a quitté l'usine totalement blanche, mais Lennon l'a fait repeindre en noir mat. Lassé de cette nouvelle couleur, il l'a fait repreindre avec des motifs psychédéliques, cette Rolls-Royce est aujourd'hui l'une des pièces de collection les plus estimées.

    • 1960s

      Présentée en 1965, la Silver Shadow I fut la première Rolls-Royce à châssis monocoque. Sa vitesse maximale était limitée à 190 km/h pour une puissance maximale de 220 BHP à 4 500 t/min.

  • Les années 1970

    • 1970s

      Les années 70 ont été une décennie difficile pour Rolls-Royce. Malgré l'administration judiciaire et la relance en deux entreprises séparées, Rolls-Royce Limited pour la division aéronautique devenue Rolls-Royce plc en 1985, et Rolls-Royce Motors Limited pour la division automobile, plusieurs modèles notables ont été présentés.

    • 1970s

      L'élégante Corniche deux portes était basée sur la Silver Shadow, mais fabriquée à la main par Mulliner Park Ward. La Corniche était disponible avec toit rigide ou décapotable. 1 306 ont été fabriquées pendant sa carrière.

    • 1970s

      La Camargue, dessinée par Pininfarina, fut fabriquée spécialement sur une plate-forme de Silver Shadow par Mulliner Park Ward. La première Rolls-Royce conçue en dimensions métriques, elle offre des fonctions avancées telles que la climatisation automatique séparée. La Silver Shadow II a amélioré l'original, avec des modifications extérieures, entre autres des pare-chocs noirs enveloppants, un déflecteur d'air avant et une meilleure tenue de route.

  • Les années 1980

    • 1980s

      La société de défense britannique Vickers a acheté Rolls-Royce Motors Limited en 1980 en maintenant la production de Rolls-Royce et de Bentley. Elle a été introduite en bourse sous son nouveau nom Rolls-Royce Motor Cars Limited en 1985.
      Le record de vitesse terrestre a été à nouveau battu en 1983 par un véhicule propulsé par Rolls-Royce. Thrust 2, conduite par Richard Noble, a atteint 1019 km/h avec un réacteur Rolls-Royce Avon 302.

    • 1980s

      La Silver Spirit a été basée sur le plancher de la Silver Shadow, mais avec une carrosserie plus moderne et plus élégante.

    • 1980s

      La Silver Spur a ajouté 10 cm à l'empattement de la Spirit. 25 Silver Spur du centenaire ont été construites en 1985, pour célébrer les 100 ans de l'automobile en Grande-Bretagne. La Silver Spur existait également en limousine, allongée de jusqu'à 107 cm.

  • Les années 1990

    • 1990s

      Dans les années 1990, la production a cessé à Crewe, le groupe BMW a racheté des droits de construire des voitures Rolls-Royce, un nouveau chapitre dans l'histoire de la marque.

      Dernier modèle de Rolls-Royce construit à Crewe, la Silver Seraph fut la première  Rolls-Royce entièrement nouvelle depuis la Silver Shadow plus de 30 ans plus tôt. Développée avec l'aide de BMW, elle intégrait un moteur BMW V12 de 5,4 litres.

    • 1990s

      La Corniche avait beaucoup d'élements de style communs avec la Silver Seraph, mais utilisait le V8 habituel. Le couple supérieur du V8 convenait mieux à la voluptueuse Corniche.

  • Aujourd'hui

    • The Present

      Le siège et l'usine d'assemblage de Rolls-Royce sont dans les Sussex Downs, à Goodwood, au R.-U. Bâtie selon la vision du célèbre architecte Sir Nicholas Grimshaw, l'usine inspire tous ceux qui y travaillent et s'intègre dans la beauté naturelle de son environnement.

    • The Present

      La première nouvelle Rolls-Royce du 21ème siècle a commencé par le défi de construire la meilleure voiture du monde. Résultat : la Phantom. Elle a été suivie par la Phantom Extended Wheelbase, la Drophead Coupé moins formelle et l'élégante et séduisante Phantom Coupé. Inspirée par les mots de son fondateur, Rolls-Royce s'est imposé en 2012 le défi de fabriquer les meilleures voitures du monde, encore mieux. Résultat : la Phantom Series II.

    • The Present

      Le lancement de la Ghost et de la Ghost Extended Wheelbase a marqué l'étape suivante de l'évolution de la marque. Rolls-Royce a ainsi créé deux gammes de produits au sommet, aux personnalités propres, mais qui partagent la même présence puissante indissociable de Rolls-Royce. Développer et construire les voitures Rolls-Royce aux technologies les plus avancées a également requis un investissement important du personnel et de l'usine de montage de Goodwood.